Nouvelles
news panel

Le Réseau de santé Vitalité en collaboration avec l'Institut atlantique de recherche sur le cancer (IARC), annonce que le Laboratoire de diagnostic moléculaire et de séquençage du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont propose désormais un nouveau panel de séquençage plus élargit pour le diagnostic de nombreux cancers. Ce nouveau panel appelé « Cancer Hotspot V2 » vient s'ajouter au panel déjà en place au laboratoire depuis mars 2014 pour le diagnostic de patients atteints du cancer du poumon ou du colon.

Contrairement au panel du cancer du poumon et du colon qui a pour but de séquencer des régions de 22 gènes spécifiques à ces deux types de cancer, le panel Cancer Hotspot V2 est un panel plus « généraliste » permettant d'interroger les mutations au niveau de 50 gènes qui sont généralement mutés dans divers cancers tels que les mélanomes, les leucémies ou les cancers du sein.

« Ce nouveau panel permettra ainsi aux médecins traitants de choisir de façon optimale le traitement qui sera le plus bénéfique pour chaque patient atteint d'un cancer de la peau ou des ovaires par exemple » explique le Dr Nicolas Crapoulet, chercheur scientifique de l'IARC. « Il permettra également dans une certaine mesure de déterminer si une personne est à risque pour certains cancers. »

L'IARC a également fait l'acquisition récemment de nouvel équipement, appelé Ion Chef de Life Technologies, permettant d'automatiser et standardiser une grande partie du processus technique de séquençage et ainsi d'augmenter la capacité d'analyse de la plateforme de séquençage du Laboratoire de diagnostic moléculaire et de séquençage.

« Les technologistes du Laboratoire de diagnostic moléculaire et de séquençage avaient déjà à leur disposition deux sequenceurs PGM leur permettant ainsi d'avoir un service fiable et rapide. L'ajout récent d'un Ion Chef va leur permettre une plus grande reproductibilité et standardisation tout en permettant d'augmenter le nombre d'échantillons analysés par semaine » dit le Dr Rodney Ouellette, président et directeur scientifique de l'IARC et directeur médical du Laboratoire de diagnostic moléculaire et de séquençage pour Vitalité.

Dans le but d'offrir de nouveaux essais diagnostiques qui permettront aux patients de mieux être traités, le Laboratoire de diagnostic moléculaire et de séquençage continue le développement et la validation de nouvelles méthodes d'analyses.

« De nombreux panels sont actuellement en cours de validation au sein de notre laboratoire. Pour n'en citer que quelques-uns, nous développons un nouveau panel permettant de détecter les gènes fusionnés au cours d'un réarrangement chromosomique chez les patients atteints du cancer du poumon ou du colon. Nous sommes également en phase de validation d'un panel 'maladies génétiques' permettant de détecter les mutations qui prédisposent à certaines maladies génétiques » précise le Dr Ouellette. « Pour finir, nous proposerons d'ici quelques mois le panel Exome consistant à séquencer plus de 98% des régions codantes du génome humain et cela afin de pouvoir aider les généticiens et autres médecins à identifier les causes génétiques de certaines maladies rares. »

Twitter

Articles archivées

btn campain FR
Institut atlantique de recherche sur le cancer
Pavillon Hôtel-Dieu
35, rue Providence
Moncton, NB E1C 8X3 Canada

info@canceratl.ca
Tel.: 506-862-7512
Fax.: 506-862-7571
Annual Report 2017 Cover
Notre rapport annuel
Téléchargez le pdf bullet blanc

L’Institut atlantique de recherche sur le cancer

(IARC) est un organisme à but non lucratif établi depuis 1998 et situé au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont de Moncton. Disposant d’installations ultramodernes, l’IARC est devenu un véritable centre d’excellence en recherche sur cancer.

Nos partenaires

logo excipio logo chudumont logo soricimedlogo neplogo ccslogo umonctonlogo unblogo vitalitelogo conceptiaSRC logoNBHRF logoMerck Logo.svg