Nouvelles
20190711 135931
Aujourd’hui, l’honorable ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, a annoncé un investissement du gouvernement du Canada de 150 millions de dollars sur cinq ans à l’Institut de recherche Terry Fox. Ce financement servira à la création du Réseau des centres d’oncologie du Marathon de l’espoir, lequel contribuera à accélérer la prestation de la médecine de précision aux malades du cancer partout au pays, peu importe où ils vivent.



« Nous sommes déterminés à appuyer la recherche novatrice et collaborative sur le cancer afin d’améliorer l’état de santé des Canadiens et des Canadiennes qui vivent avec cette maladie, ou qui, peut-être un jour, seront touchés par celle-ci, a déclaré l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé. Je tiens à remercier l’Institut de recherche Terry Fox pour son engagement, son leadership et son innovation continus à l’égard de la recherche sur le cancer partout au Canada. Votre dévouement est inestimable et constitue une source d’espoir pour les patients du cancer ainsi que pour leur famille et leurs amis. »

Un montant équivalent à ce financement, lequel avait initialement été annoncé dans le cadre du budget de 2019, sera versé par les partenaires du Réseau. Ces derniers travailleront ensemble à la mise en commun de données, de ressources et de connaissances en ayant pour objectif de réaliser le rêve de Terry Fox : un monde sans cancer.

« Nous sommes ravis que la ministre de la Santé annonce cette excellente nouvelle aujourd’hui, et, au nom de l’IRTF et de nos partenaires, nous remercions le gouvernement du Canada pour son leadership en consentant cet investissement et pour ce vote de confiance, a dit le Dr Victor Ling, président et directeur scientifique de l’IRTF. Dans ce nouveau réseau de recherche Terry Fox, les centres et les chercheurs formeront l’Équipe Canada de recherche sur le cancer; ils mettront en commun leurs connaissances, exploiteront la technologie et favoriseront la collaboration pour le bien des malades du cancer d’un océan à l’autre. »

À titre de membres de l’Équipe Canada de recherche sur le cancer, les centres d’oncologie et leur équipe de chercheurs unissent leurs forces en vue de mettre en pratique de nouvelles technologies, dont la génomique, les techniques d’imagerie avancées, les données massives et l’intelligence artificielle.

« Au cours de son périple, il y a 39 ans, Terry écrivait dans son journal qu’il voulait “tenter l’impossible pour montrer que c’est possible”. Chaque jour, partout au Canada, le Réseau des centres d’oncologie du Marathon de l’espoir tentera l’impossible dans les laboratoires de recherche, les hôpitaux et les instituts », a affirmé Pam Damoff, députée de la circonscription d’Oakville-Nord—Burlington, secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé, et présidente de La course Terry Fox d’Oakville. « Aujourd’hui, nous tenons la promesse faite à Terry de poursuivre son rêve d’un monde sans cancer. Un jour, nous jetterons un regard sur le passé et verrons dans cet évènement le moment où nous avons réellement transformé la recherche sur le cancer au Canada et dans le monde, tout comme l’a fait Terry », a-t-elle ajouté.

Une fois que le Réseau sera pleinement opérationnel, il est prévu que cinq consortiums régionaux, représentants des établissements de recherche sur le cancer et les soins aux cancéreux de la Colombie-Britannique, de l’Ontario, du Québec, des Prairies et du Canada atlantique y participent. Un des objectifs clés du Réseau est la création d’ici 2023 de 15 000 fichiers de données partageables de haute qualité sur des cas de cancers.

Pour sa part, M. Darrell Fox, parlant au nom de la famille Fox, témoignait : « Nous avons été soucieux de protéger l’appellation Marathon de l’espoir, l’utilisant de manière parcimonieuse et sélective en attendant la bonne occasion d’optimiser sa signification et sa valeur. Cette occasion s’est présentée sous la forme du Réseau des centres d’oncologie du Marathon de l’espoir et de la médecine de précision. Terry disait que le Marathon de l’espoir devait se poursuivre sans lui. Il serait très fier de voir son désir se réaliser de cette manière hautement collaborative et créative. »

« Nous sommes ravis de cette décision de la plus haute importance du gouvernement fédéral d’investir dans les travaux de recherche de classe mondiale sur le cancer avec l’Institut de recherche Terry Fox et les principaux centres d’oncologie à travers le Canada. La Fondation Terry Fox encourage les Canadiens et les Canadiennes à s’unir, à participer à La course Terry Fox et à nous aider à amasser des fonds – chaque dollar investi par le gouvernement fédéral devra être doublé. Il s’agit d’une occasion capitale pour notre Fondation et pour la réalisation du rêve de Terry d’un monde sans cancer », a affirmé William Pristanski, président du conseil d’administration de la Fondation Terry Fox.

Twitter

Articles archivées

btn campain FR
Institut atlantique de recherche sur le cancer
Pavillon Hôtel-Dieu
35, rue Providence
Moncton, NB E1C 8X3 Canada

info@canceratl.ca
Tel.: 506-862-7512
Fax.: 506-862-7571
Cover page
Notre rapport annuel
Téléchargez le pdf bullet blanc

L’Institut atlantique de recherche sur le cancer

(IARC) est un organisme à but non lucratif établi depuis 1998 et situé au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont de Moncton. Disposant d’installations ultramodernes, l’IARC est devenu un véritable centre d’excellence en recherche sur cancer.

Nos partenaires

logo excipio logo chudumont logo soricimedlogo neplogo ccslogo umonctonlogo unblogo vitalitelogo conceptiaSRC logoNBHRF logoMerck Logo.svg